Comment construire un fauteuil en pallette ?

sept. 2021 • skraps

La palette en bois est un matériau star des déco indoor et outdoor. Rien de plus normal, elle est plébiscitée à cause de son prix mini et de sa facilité de manipulation. Elle permet de fabriquer une large variété de meubles fonctionnels et esthétiques. Avec le plan en main, il ne vous reste plus qu’à investir dans quelques pièces en bois supplémentaire, une bonne poignée de vis (un pinceau, du vernis ou de la peinture, si besoin est). En sus, aucun gros outillage n’est requis. Alors pour les bricoleurs du dimanche, si vous envisagez d’épater la galerie, suivez nos astuces et idées pour la fabrication de votre fauteuil !

Un fauteuil sur-mesure en palette pour customiser son jardin

Acheter et réutiliser un plateau en bois sont une option qui est avantageuse en tout point. Cette plate-forme en bois fera le grand bonheur des férus de bricolage. Elle peut se transformer en une table basse, une bibliothèque, un canapé-lit. Mais aujourd’hui, elle se substitue en canapé pour accueillir vos apéros entre amis ou en famille. Entièrement économique, ce meuble est un expert du recyclage et de la récup’.

Économie oblige ! Si vous êtes limité dans votre budget, cette matière première est celle qu’il vous faut. Malgré un usage au quotidien, votre fauteuil demeure résistant dans le temps. Alors qu’il s’agisse d’un style rustique, d’un look moderne ou d’un style vintage, misez sur votre esprit de créativité et mettez en place un meuble qui vous correspond.

Et il est bon à noter que le bricolage joue sur notre humeur, il a une propriété thérapeutique qui calme les nerfs. Alors pourquoi s’en priver ? Munissez-vous de l’essentiel et au boulot ! Pour ce faire, voici les étapes de la construction de A à Z.

Préparation des plateaux

Vous devez disposer de deux plates-formes de dimensions identiques. Elles seront à poncer avec du papier de verre à gros grain, celui-ci éliminera les irrégularités présentes. Afin d’avoir un aspect lisse, finissez le travail avec un grain plus fin. Ensuite, dépoussiérez avec une brosse, puis nettoyez-les avec du savon et de l’eau. Avant de les manipuler, il faut les sécher à l’air libre.

La première phase de la construction

Placez le premier plateau au sol, ensuite posez le deuxième sur le dessus. Vous obtiendrez par la suite une certaine hauteur qui servira de base pour votre canapé. Les clous ou les vis vont permettre de fixer les plateaux entre eux. En termes de solidité, les équerres métalliques et les pattes d’assemblage sont à privilégier.

La création du dossier

Lors de cette étape, démontez un plateau en bois pour récupérer les lames du dessus. Référez-vous aux dimensions de la base et fixez les lames sur cette dernière. Une autre option est également possible : vous ne démembrez pas le battoir, il vous suffit de le relier directement à la base. Le choix vous revient quant à la hauteur du dossier et de l’assise. Le dossier pouvant être bas et l’assise haute ou inversement … Comment procéder ? Coupez un plateau à l’aide d’une scie circulaire en deux parties égales. Vous les installez sur les deux côtés du siège.

Réalisation des accoudoirs et des pieds

Il faut découper quatre cubes similaires qui feront office de pieds. À l’aide de vis à bois appropriés, ils seront fixés sous l’assise. Les lattes récupérées sur le plateau serviront d’accoudoirs. Après chaque opération de ponçage et de découpage, veillez à bien enlever les restes de bois.

Pour un rendu impeccable

Si l’envie vous prend, vous pouvez terminer par une petite touche de peinture, cela renvoie un effet industriel. A contrario, quelques coups de lasure incolore lui donneront un aspect brut.

Afin de sublimer votre coin jardin, pensez à un vernis adapté pour un usage extérieur. Un produit qui ne craint ni les intempéries ni les coups de chaleur. Choisissez un morceau de mousse aux bonnes dimensions équipé d’une housse de couleur vive. Pour agrémenter le tout, une flopée de coussins sera à ajouter afin de souligner une ambiance accueillante et chaleureuse.

Réussir une création chic et pas chère

Pour décorer ou rénover son intérieur, il n’est pas toujours question de dépenser une somme faramineuse. Plusieurs possibilités vous sont proposées. Parmi elles, l’usage de meuble usé, chiné en brocante, un ponçage et une petite touche de peinture et voilà le tour est joué ! Vous êtes face à un nouveau meuble qui en jette.

Toujours en restant dans l’univers du plateau en bois, vous pouvez créer une table de salle à manger pour la cuisine, une table de salon ou un meuble Tv. En investissant dans ce matériau à moindre coût, vous ferez une économie considérable. Les mordus du recyclage pourront ensuite personnaliser leur meuble en leur donnant un second souffle de vie. Avec le bon outillage à disposition et avec un zeste de courage, vous obtiendrez un meuble unique et original.

Cette table donnera du style à votre cuisine ou à votre salle à manger. Pour faire ressortir un cachet ancien, les découpes et les assemblages se feront en fonction des variations et des veinules dimensionnelles du bois.

Une table à manger original et pratique

Vous avez besoin d’un plateau de bois entier usé pour obtenir un aspect vieilli, de 2 planches larges pour le cadre et de 2 chevrons pour les pieds. Quant au matériel, équipez-vous d’un pied de biche, d’une visseuse, d’une scie et de quelques vis en bois de la bonne longueur (capable de traverser les planches).

Démontez les plateaux avec le pied de biche et récupérez les planches et chevrons. Fixez les chevrons avec les coins du plateau afin de former les pieds. Pour le cadre, fixez les planches sur le pourtour du plateau entier. Puis, vissez les planches sur le dessus du plateau entier en vue de créer le coin repas.

Les alternatives à la palette

Adieu les idées préconçues que le bois est un matériau vieux et démodé. Comme le battoir, le bois est également facile à trouver et se prête à de nombreuses idées déco. En outre, il est idéal pour ceux qui ont un faible moyen financier et fait faire une belle économie. Pour aujourd’hui, nous allons fabriquer un canapé qui trouvera sa place dans le séjour. Écologique, notre matériau peut se trouver dans les dépôts de recyclage ou de récupération. Il faut savoir que chaque plan dépend de celui qui le conçoit, c’est une démarche qui fonctionne sur l’improvisation.

Le bois de construction est une excellente alternative, car nous avons besoin d’une belle structure robuste et décorative. Il servira de cadre pour notre projet. Les voliges, fines et larges seront utilisées pour les lattes de l’assise. Nous avons choisi des tasseaux de format carrés et longs pour le soutien et les restes de bois de coffrage pour les pieds.

La préparation du bois

Là encore, on passe par l’étape « ponçage ». Elle est essentielle pour enlever les rugosités et rendre le support lisse. On se sert ici de la meuleuse pour speeder l’opération. Toutefois, il faut faire attention aux zones de sève puisqu’elles ont tendance à coller le disque.

Pour le cadre, on visse les planches de coffrage. L’emploi de colle haute performance est requis pour les coins qui se joignent. Les tasseaux sont alors découpés et installés à l’intérieur du cadre. Les voliges seront placées en dessus. Si vous envisagez de mettre des accoudoirs ou un dossier, il faut le faire au moment de fixer les pieds. Afin de cacher les éventuelles fissures faites par les vis en bois, vous pouvez passer du mastic dessus. Petite astuce : recouvrez le matelas d’une alèse étanche pour éviter les petites miettes qui se perdent.